Art de vivre

Nouvelle lune en poissons 2 mars 2022

Nouvelle lune en poissons 2 mars 2022

Le temps de la nouvelle lune est un espace de silence, d’ouverture de retour à soi-même, d’écoute. Le signe du poisson est associé à l’élément eau qui descend du ciel, féconde la terre, qui est source de vie.

L'astrologue Kairos nous éclaire sur cette nouvelle lune en poisson du 2 mars 2022. Pour ceux qui souhaiten bien comprendre les différentes phases de la lune de la nouvelle à la prochaine nouvelle lune, voici une vidéo de Kairos, "le cycle de la lune expliqué" :

https://www.lacheprise.fr/art-de-vivre/le-cycle-de-la-lune-explique-49

Une lune après l’autre nous voilà rendu au terme annuel de ce mariage alchimique entre la lune et le soleil. La lune patiemment à travers chaque signe, chaque mois, a distribué les énergies du soleil autour du zodiaque. Pour finir avec cette dernière lunaison dans le signe des poissons, cet éternel recommencement.

Le poisson est un hypersensible qui arrive à rentrer en résonnance avec l’autre, même à distance. Ce qui lui confère une grande capacité de compassion, de fusion, mais aussi d’instabilité. Car si les énergies sont bonnes, le poisson ira bien, mais si elles sont négatives, il peut aller mal.

Quand le poisson a peur, il s’évade dans l’imaginaire, le rêve, pire dans les paradis artificiels (la drogue, l’alcool, les médicaments….). Attention, ce mois-ci à ne pas avoir tendance à fuir lorsque le présent est trop angoissant, de partir dans un ailleurs… Sauf s’il est créatif….

C’est pourquoi dans ces temps bien perturbés, il est essentiel de faire le tri (ce que nous invite à faire le signe opposé de la Vierge) de ce qui nous appartient et ce qui vient de l’autre. Il a une grande capacité à partager avec lui la difficulté et la souffrance. D’où son sens du sacrifice, du dépouillement pour être dans la communion relationnelle.

Ce mois-ci, j’observe les choses de façon objective. Surtout dans le contexte actuel : « Y-a-t'il la guerre dans mon pays ? » , non… Je relativise, je prends du recul. C’est humain d’éprouver une émotion… Je constate le réel, mais je ne fusionne pas avec lui. Je l’utilise comme un levier de transmutation, de nettoyage. Je peux être acteur, prier pour la paix, me positionner dans mes choix de vie pacifique, participer à des aides humanitaires, mais surtout ne pas m’identifier avec la peur que diffuse inlassablement notre système d’informations. La peur nous coupe de l’amour.

Ma contribution essentielle est de rester à l’écoute d'où est ce qu’il peut y avoir encore la guerre dans ma vie ?.... Chacun d’entre nous peut revisiter à l’intérieur de plusieurs cercles autour de lui le niveau de paix qui y règne : la famille, le couple (je développerai plus loin), les enfants, le voisinage, les amis, le travail…. Le constat étant fait, comment avancer vers plus de paix, d’échanges, de respect…

L’énergie positive du poisson, c’est l’élévation, la prise de distance, l’observation. La fusion dans le sens de la capacité de dissolution dans l’universel, de ressentir, de prévoir, et même de prédire. Oui, c’est le signe de la médiumnité, des expériences mystiques. Le poisson se connecte à plusieurs niveaux avec tout ce qui l’entoure. Il a la capacité à pressentir au-delà des apparences ce qui se trame. C’est pourquoi il peut avoir parfois des difficultés à communiquer ce qu’il ressent ou ce qu’il vit.
Comme le poisson au cours de cette lunaison, faites l’expérience de vous calquer sur l’atmosphère environnante, prenez une posture souple, qui peut paraître passive de l’extérieur, mais qui est plutôt celle d’une grande réceptivité, disponibilité à la présence. 

Le poisson a le sens des responsabilités, il est d’une nature indulgente et bienveillante. Il a une grande capacité au renoncement, au don de soi, à faire taire ses intérêts personnels au profit des intérêts collectifs.
Par-dessus tout, il symbolise l’amour avec un grand A, l’universel. Il nous apprend à puiser notre force dans la puissance de l’amour. Il sait donner ce qui est précieux, ce qui est noble, le meilleur de soi.
Ce mois-ci, la lune va « déverser » l’énergie du soleil poisson dans un contexte très sensitif et émotionnel qui peut induire une certaine la confusion.
La grande question se pose avec ce signe de bilan : « Comment se positionner par rapport au passé pour élaborer l’avenir avec de nouveaux concepts ? ». Le grand saut vers l’inconnu.
Avant de redémarrer un nouveau cycle de 12 lunaisons le 1er avril 2022, nous avons à faire des constats, tirer des conclusions.
Lorsque nous observons la carte du ciel de cette lunaison nous constatons que cette notion d’amour est bien présente. Ce qui peut paraître contradictoire dans le contexte de violence actuelle. Et pourtant, comme je disais plus haut les événements à l’extérieur viennent nous inviter individuellement à nous remettre en question.
Nous observons que :

  •  Presque toutes les planètes (9 sur 10) sont regroupées dans les 3 derniers signes du zodiaque pour nous rappeler le cycle qui a débuté en 2008 de destruction de tous nos repères au niveau des structures de notre Société avec Pluton en Capricorne. Puis la proposition de Saturne en Verseau (fin 2020) de réfléchir et organiser d’autres systèmes de Société basés sur des valeurs nouvelles. Pour finir avec la conjonction Jupiter /Neptune en poisson qui s’en vient le 12/4/2022 et sa recommandation d’y ajouter des idéaux, des valeurs humanitaires, collectives, spirituelles
  • L’aspect de conjonction fin 2020 entre ces 3 planètes collectives est aujourd’hui éclaté et chacune de d’entre elles vient interroger une ou deux planètes personnelles :
  • Pluton interroge : vénus/mars : l’amour et la guerre associés à la mort….. ! Ou bien la paix et la force associées à la transmutation. Le masculin et le féminin, les amants cosmiques qui cherchent à se rencontrer dans la puissance de leur vérité. Chacun nourrissant l’autre de son essence. Le couple est le lieu idéal d’expérimentation de l’amour, chacun individuellement, nous pouvons aider l’humanité à changer. Si nous prenons en responsabilité de d’abord apprendre à nous aimer, à nous respecter, à nous connaître, à nourrir nos besoins, valeurs. Nous pourrons alors rencontrer l’autre dans notre vérité. Comment j’ai été aimé ? Comment je me sens en lien ? Comment je règle les conflits dans mes relations ? Pluton va nous aider, car il donne le pouvoir, en les voyant, de toucher des forces inconscientes que nous pourrons, alors utiliser.
  • Vous pouvez vous demander comment votre changement peut-il impacter le monde ? Par la vibration que vous émettez…
    Saturne interroge Mercure. Il invite à calmer le mental, sortir des ruminations du passé et aller à la présence, consciente du pouvoir créateur de la pensée. 
  • Jupiter en route vers la conjonction de l’année à Neptune interroge la lune et le soleil. Il ouvre au mystère et à ses ambiguïtés.
    Ce magnifique aspect peut être illusions, fanatisme, idéalisation d’un faux prophète, illusion du retour d’un paradis perdu…. Ou bien l’inspiration de nouveaux idéaux, d’une nouvelle Foi, une connexion à l’infini de la vie…
  • Et qui nous attend à la porte du zodiaque en bélier : Chiron le passeur. Bel espoir de guérison pour le prochain cycle.
    Il reste Uranus qui clôture le bal, il attire la chaîne des planètes en Taureau, nous montre la direction et nous invite à incarner nos désirs, nos vérités, utiliser les mots du nouveau monde pour écrire une nouvelle histoire.

Quoi que vous puissiez découvrir, au cours de ce voyage dans les eaux majestueuses du poisson, le but est de l’intégrer dans votre vie. Quelque chose doit être sacrifié pour que le nouveau puisse émerger.

 

le 02/03/2022