Art de vivre

Nouvelle lune en scorpion du 4 novembre 2021

Nouvelle lune en scorpion du 4 novembre 2021

mots clés : régénération, épuration, purification, métamorphose, transmutation.

Kairos, astrologue, nous invite à comprendre ce qu'il se passe dans le ciel astrologique du 4 novembre 2021 au 4 décembre 2021. Pour ceux qui souhaiten bien comprendre la lunaison, voici une vidéo de Kairos, "le cycle de la lune expliqué" :

https://www.lacheprise.fr/art-de-vivre/le-cycle-de-la-lune-explique-49

L’image correspondant au degré Sabian symbolique de cette nouvelle lune à 14 °du scorpion est : « Un inventeur procède à une expérience en laboratoire ».

« …C’est l’impulsion à accomplir de hauts faits moteurs de la civilisation…. La technologie moderne n’est qu’une manière d’aborder un problème immensément complexe... L’intuition est autant nécessaire à la réussite que l’analyse intellectuelle… » D.RUDYAR

Je ne peux m’empêcher de faire le lien avec la course folle qui se joue en ce moment autour du COVID et de ses propositions de traitement. Comme toujours rien n’est écrit, mais à travers le carré Saturne/Uranus qui se fait et se défait jusqu’à la fin de l’année, il est bien question d’innover tout en gardant un cadre et des limites.

Cette lunaison, qui va durer du 4 novembre au 4 décembre 2021, se passe dans le signe du scorpion, dans l’axe taureau/scorpion, l’axe des désirs.

Les mots-clés que nous sommes invités à visiter sont : régénération, épuration, purification, métamorphose, transmutation.

La planète en lien avec le scorpion est Pluton, symbole de l’atome. Nous allons faire l’expérience de l’atomisation : c’est une « explosion » interne, ce qui est figé en nous va se fissurer et comme l’adage le dit « Heureux les fêlés, ils laissent entrer la lumière ». Laissons donc, entrer la lumière dans nos ténèbres, osons éclairer nos parts d’ombre, les aimer, leur reconnaître leur utilité ou leur obsolescence. Attention, cette considérable énergie peut porter à l’autodestruction.

Le scorpion « Le mal aimé du zodiaque » ! Souvent à l’annonce d’un signe de naissance « scorpion » les regards se remplissent de sous en entendus…. C’est sans doute parce que ce signe fait miroir à nos peurs les plus secrètes… Lui l’ami des profondeurs, des ténèbres, de la transmutation qui nous permet la mort réelle, symbolique ou la renaissance, lui en chemin perpétuel du dépassement de soi, vient à travers son regard intense nous questionner sur nos peurs…. Il peut être très tourmenté, morbide parfois, angoissé… Il peut paraître froid au premier abord pourtant, c’est un passionné, il possède un magnétisme qui le rend attirant.

Le scorpion n’est pas à la recherche du bien-être comme la balance, mais d’un plus être.

Le passage dans ce signe est délicat, car un véritable combat s’engage entre nos différentes forces passionnelles dans un but de nettoyer, de libérer, d’éliminer. C’est le bon moment par exemple pour faire un jeûne.

Il a une énergie inépuisable, un lien puissant avec la sexualité : force la créatrice en nous, la Kundalini. Attention à quoi est utilisée cette force pour acquérir le pouvoir ou pour exprimer la puissance ?

Il est très intéressé par l’alchimie, la métaphysique, la psychologie. Il connaît bien les mécanismes de la psyché, saisit rapidement le fonctionnement de ses interlocuteurs et peut en profiter pour les aider s’il est « évolué » ou bien les manipuler ou les dominer s’il n’est pas encore dans son axe.

C’est un fin stratège, très attiré par la magie, les secrets, les connaissances occultes une fois de plus au service de quoi est mis tout ce savoir ?

L’Enjeu est pour lui de rentrer dans le rapport de force ou lâcher prise ?...

Voilà le programme que le scorpion nous invite à expérimenter au cours de cette lunaison. Encore et encore la course de la lune et du soleil dans le zodiaque nous accompagne à la découverte de nous-même. Cette fois-ci et pour la première fois en profondeur, dans la nuit de notre terre, dans le silence et l’introspection. Laissons tomber nos décorations, osons nous préparer comme les arbres dans la nature à nous montrer nu, « tel que je suis ».

Pendant les premiers jours de cette lunaison il sera important de faire un bilan sur la période de rétrogradation de Mercure qui a duré du 28/9 à 25° de la balance jusqu’à cette nouvelle lune où il revient à son point de départ. Avant de rentrer en scorpion le 6/11. Les périodes de rétrogradations sont des périodes d’introspection très importantes.

Mercure a un poids particulier en ce moment, car le Nœud nord qui parle de notre direction d’incarnation finit sa course dans le signe des gémeaux en lien avec le mental, l’intellect et le double. Comment je suis et comment j’existe face à l’autre, mon miroir. Où en êtes-vous ? Avez-vous une décision à prendre ? Quelque chose à dire, à partager ? Faites-le dès le début du mois ce qui va en découler sera complètement différent et vous entraînera ailleurs pour la suite de l’année.

C’est le moment de faire les derniers ajustements pour sortir de cette grande difficulté à prendre une décision, paralysé par la peur de choisir la mauvaise solution. Si la décision que vous prenez est attentive aux autres, tiens compte de leurs opinions, elle vous permettra d’élaborer votre propre idée et d’user de la bonne stratégie, tout en vous respectant.

Nous avons encore à être vigilants à notre façon de parler, car notre parole peut être agressive et nos pensées aussi. Ne cédons pas à la violence et à la haine de l’autre. Nous sommes tous sur le même bateau, il traverse un moment difficile soyons solidaires et considérons l’autre comme un partenaire et non comme un ennemi. Ce qui m’arrive n’est pas la faute de l’autre, de sa religion, de sa couleur, de son attitude… Attention aux positionnements extrémistes, aux emportements qui peuvent être brusques et violents face à la Société. L’obstacle que nous rencontrons sera une occasion de se dépasser.

Le nœud nord nous a proposé en Gémeau de réfléchir aux concepts de ce monde nouveau, il nous reste encore un mois pour peaufiner cette ébauche. A partir de décembre, il rentrera en taureau et nous proposera alors de le concrétiser ce nouveau monde, plus dans des discours ou des idées, mais dans des actes et des mise en pratique.

La lune noire rajoute de l’importance à tout cela, elle est aussi en Gémeaux. Elle nous parle de notre identité, de la fascination des origines, pose aussi la question du pouvoir de la parole, ou du silence. Ce mois-ci, elle nous apportera des solutions.

Heureusement, Vénus est là en sagittaire pour nous rappeler notre nature enjouée, bienveillante, raffinée, cultivée, aimant les arts, sociables, généreux chaleureux, indépendants….

Elevons notre conscience vers des principes universels et responsabilisons-nous…. 

*(l’axe des nœuds = Nœud sud d’où je viens ? Nœud nord où je vais)

le 02/11/2021